Les espaces paraissent plus grands lorsque rien n'arrête le regard